Quand on est Community Manager, son métier est souvent mal compris et il peut être frustrant de voir certains penser et affirmer qu'il s'agit d'un métier facile où l'on passe le plus clair de son temps à traîner sur internet. Mais c'est pourtant un métier plus compliqué qu'il n'y paraît, nous vous expliquons tout.

Qu’est-ce qu’un community manager ?

D’après Wikipedia, un Community Manager ou Animateur de communauté “est un métier qui consiste à animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d’une société, d’une marque, d’une célébrité ou d’une institution. Profondément lié au web 2.0 et au développement des réseaux sociaux, le métier est aujourd’hui encore en évolution. Le cœur de la profession réside dans l’interaction et l’échange avec les internautes (animation, modération) ; mais le gestionnaire de communauté peut occuper des activités diverses selon les contextes.“.

Mais la réalité peut-être un peu plus complexe, et le métier du Community Manager, trop peu connu dans toute sa complexité, et en constante évolution, souffre d’aprioris négatifs.

Un métier méconnu

Bien que les stéréotypes autour des community managers changent petit à petit, on associe encore trop souvent ce métier à des gens qui traînent sur Facebook toute la journée et sont payés à ne rien faire. Et si c’est vrai que le métier du community manager passe l’essentiel de son temps sur les réseaux, cela ne veut pas forcément dire qu’il ne fait rien. Entretenir une communauté est un travail continu.

Le community manager de la SNCF, l’a bien compris, et en répondant un dimanche à un dessinateur sur Twitter avec beaucoup d’originalité, il a réussi à déclencher une cascade de réponses positives.

sncf-community-manager

On pense aussi trop souvent que le métier de community manager est ennuyant et répétitif, consistant uniquement à répondre aux internautes et faire le SAV. Pourtant, un community manager est un couteau suisse qui ne fait pas que traîner : il va chercher à développer l’audience de ses posts, accroître sa communauté, analyser et élaborer des stratégies, répondre aux questions, effectuer une veille, suivre les évènements pertinents, produire du contenu, etc. Un métier pas si monochrome que ça donc !

Le community manager, la première vitrine d’une entreprise

Le community manager véhicule la première image que l’on va se faire d’une entreprise en ligne. C’est par lui que l’image de marque va être transmise aux abonnés, c’est lui qui interagit avec les abonnés, répond, et suit les tendances. Il doit donc comprendre l’entreprise, sa façon d’interagir, et suivre des règles tout en étant assez souple, car les réseaux sociaux se prêtent mieux à des échanges fluides et moins policés.

Le community manager passionné et investi peut faire démarrer une conversation positive sur son entreprise et améliorer l’image de marque.

community-manager-exemple

 

À lire aussi :

Autre

Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital

Le community manager est un couteau suisse

Etre community manager ne veut pas simplement dire que l’on traîne sur les réseaux à la recherche du meilleur GIF. Il doit être curieux, savoir effectuer une veille efficace, avoir de l’humour et de la répartie, une solide culture générale, une bonne connaissance du français, …

Les community managers doivent également être originaux et drôles, tout en évitant les écueils du bad buzz ou de la mauvaise blague, un réel exercice d’équilibriste. Mais ceux qui y arrivent réussissent à fédérer leur communauté tout en améliorant l’image de marque.

community-manager-exemple-2

Et on aime de plus en plus lire les réactions drôles et originales des community manager, en témoignent les listes des meilleures réponses publiées régulièrement par des Topito, Golden Moustache, et autres.

Toutes les entreprises n’ont pas encore compris l’importance d’un Community Manager

Gérer les réseaux sociaux d’une marque est particulièrement chronophage et demande d’être curieux, de réaliser une veille constante, et d’avoir une connaissance des codes. Les entreprises délèguent trop souvent ces tâches à des employés qui ont d’autres attributions, ou gèrent cela au coup-à-coup. Or, en faisant cela, elles s’empêchent de développer une réelle stratégie. La constitution d’une base d’abonnés solide prend du temps et ne peut être gérée de temps à autre. D’autres encore se contentent de faire réaliser des tâches automatiques à des robots. Or, les réseaux sociaux sont profondément humains. Et un retweet à côté de la plaque qui peut porter préjudice est bien vite arrivé !

Le community manager est le pilier de la communication en ligne des entreprises. La présence sur les réseaux, l’engagement d’une communauté, les relations avec les influenceurs sont essentiels aujourd’hui. Et seul le community manager saura les gérer.

Si le community manager gagne en reconnaissance, il est encore trop souvent perçu comme un fainéant qui traîne sur les réseaux, et oublié par les entreprises. Il s’agit pourtant d’un métier essentiel et prenant qui demande des compétences certaines.

CTA-Livre-blanc-synergies-multi-leviers

Besoin d'aide ?

Toute l'équipe SLAP digital se tient à votre disposition pour vous accompagner dans le lancement de votre stratégie digitale.

Découvrez nos prestations

Téléchargez nos livres blancs

Découvrez nos livres blancs spécialisés sur les divers thèmes du marketing digital et téléchargez les gratuitement.

Nos livres blancs

Besoin d'un coup de main ?

Vous souhaitez nous faire part de vos projets ou de vos besoins d’accompagnement ?

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 85 08 03 49 ou à remplir le formulaire. Nous vous contacterons rapidement pour en savoir plus. Venez nous challenger, nous en ferons autant !

Contactez-nous

Merci, votre message a bien été envoyé !