Avec des questions standards et des réponses toutes faites, les entretiens d’embauche tendent de plus en plus à se ressembler les uns aux autres.

Notamment par la digitalisation du recrutement et l’envie de se démarquer du lot et populariser leur marque employeur, certaines entreprises ont décidé de casser les codes et à faire des campagnes de recrutement plus inédites.

Heineken réinvente l’entretien sous pression

Dans sa campagne de recrutement, Heineken a décidé de tester l’aptitude des candidats à gérer les imprévus. Dans cet exemple de recrutement interne, le recruteur prend le candidat par la main pour le conduire à la salle d’entretien, il simule ensuite un malaise et pour couronner le tout, une alerte incendie est déclarée. Tout le déroulement des entretiens est soigneusement filmé et les vidéos des candidats les plus performants sont soumises au vote des internautes qui choisissent celui qui leur semble le plus méritant.

Le candidat qui a reçu le plus de votes est engagé. La publication des résultats se fait aussi de manière originale puisque le nom du candidat qui a décroché le poste a été affiché sur un écran géant lors d’un match de foot de la Juventus.

À lire aussi :

Autre

7 astuces pour populariser sa marque employeur sur les réseaux sociaux

Etam ou comment joindre l’utile à l’agréable

meilleur_job_ete_etam

Chaque année, Etam met en place une campagne de recrutement pour « le Meilleur Job d’été ». Le travail consiste à se dorer sur la plage et à tester de nouveaux maillots de bain pendant une semaine. Les postes sont basés à Rio, Miami et Saint-Barthélemy, et le prix du voyage est entièrement pris en charge par la marque. Les personnes intéressées postent sur les réseaux sociaux leur vidéo de présentation. Dans cet exemple de recrutement en interne, ce sont encore les internautes qui choisissent les candidats qu’ils pensent mériter d’occuper le poste.

Google et l’art d’entretenir l’ambiguïté

google

L’exemple de recrutement interne de Google a marqué les esprits par son ambigüité. Un développeur du nom de Max Rosett s’est fait embaucher par la firme internationale après avoir effectué une banale recherche sur Google. Suite à sa recherche, une boite noire est apparue sur son écran avec des notifications lui demandant s’il souhaitait jouer.

Après avoir cliqué sur “I want to play”, il a participé à une sorte d’entretien par énigme. Il avait une durée déterminée pour résoudre des problèmes. Après avoir résolu les énigmes, il était invité à donner ses coordonnées et plus tard, il a été appelé pour passer un entretien final.

Michel et Augustin ou comment recruter dans le métro

La marque Michel et Augustin a créé le buzz avec leur exemple de recrutement interne qui défie l’imagination. Au lieu de convoquer les candidats, c’est l’entreprise qui va à leur rencontre et de la manière la plus inattendue. La responsable RH de la société s’est rendue dans une rame de métro et a demandé à la foule si l’un d’entre eux connaissait une personne qui cherchait un travail. Elle s’est alors mise à décrire, avec l’humour qui caractérise l’entreprise, les offres que Michel et Augustin avaient à proposer. Une manière hors du commun pour la firme de recueillir des candidatures spontanées.

 

CTA-Livre-blanc-synergies-multi-leviers

Besoin d'aide ?

Toute l'équipe SLAP digital se tient à votre disposition pour vous accompagner dans le lancement de votre stratégie digitale.

Découvrez nos prestations

Téléchargez nos livres blancs

Découvrez nos livres blancs spécialisés sur les divers thèmes du marketing digital et téléchargez les gratuitement.

Nos livres blancs

Besoin d'un coup de main ?

Vous souhaitez nous faire part de vos projets ou de vos besoins d’accompagnement ?

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 85 08 03 49 ou à remplir le formulaire. Nous vous contacterons rapidement pour en savoir plus. Venez nous challenger, nous en ferons autant !

Contactez-nous

Merci, votre message a bien été envoyé !